Bricoleur dans l'âme

24 avril 2014

Pourquoi acheter un chalet en bois ?

Escapades en montagnes ou weekend à la campagne, le chalet en bois a toujours été une bonne option. Alors, pourquoi ne pas construire le vôtre ! Mais, comme il existe un grand nombre d’entreprises spécialisées dans la vente de chalets préfabriqués, vous pouvez avoir du mal à trouver celui qui répond à vos attentes. Alors, voici quelques conseils qui vous guideront lors de l’achat de votre chalet en bois.

Les caractéristiques à retenir dans le choix d’un chalet en bois

Pour que votre chalet ait une longue durée de vie, il est important qu’il ait été fabriqué à partir de matériels de très bonne qualité. Pendant votre achat, vérifiez l’essence et l’origine du bois dans lequel le chalet sera fabriqué. En effet, dans certains pays, la qualité des bois est supérieure que dans d’autres, alors, renseignez-vous au préalable. Il est aussi nécessaire de vérifier l’épaisseur des madriers et l’étanchéité de la toiture pour garantir sa durabilité. En plus de cela, n’oubliez pas de vous renseigner sur l’isolation pour faire face à la fraîcheur des montagnes et des campagnes. Un chalet de qualité et un chalet qui bénéficie d’excellente finition, alors, assurez-vous que votre chalet dispose de ses aspects. En outre, le délai de fabrication de votre chalet est également une caractéristique qui déterminera votre achat, alors veillez à ce que le rapport qualité prix soit respecté. La

plupart du temps, la fabrication d’un chalet en bois dure environ 6 à 8 semaines.

abri-jardin-bois-malaga

Les avantages de l’achat d’un chalet en bois

Mis à part sa côté pratique, le chalet en bois dispose également d’autres avantages. Comme le premier matériel de construction utilisé est le bois, ce genre de chalet dispose d’une haute performance énergétique. De ce fait, il permet d’économiser en énergie grâce à sa grande capacité d’isolation thermique. Le chalet en bois est une maison écologique, durable et saine. Après avoir été traité, les bois utilisés dans la construction possèdent une forte résistance à la chaleur. Donc, en cas d’incendie, le bois se consume lentement, contrairement à ce que l’on croit. Les chalets en bois disposent également d’une parfaite condensation puisque le bois absorbent l’humidité et permet une excellente ventilation. En construisant un chalet en bois, vous pouvez aussi profiter des moments de convivialité avec votre famille et vos amis. Grâce à son aspect coquet et douillet, ce type de maison vous offre aussi une qualité de vie remarquable.

Posté par bricoleger à 15:01 - Permalien [#]


20 mars 2014

Pourquoi choisir une serre de jardin pour l'été

Opter pour une serre de jardin assure une meilleure sécurité et longévité pour ses plantes potagères ou ses plantes vivaces. Si en hiver, les plantes sont mieux protégées du froid, en été, en été, elles sont davantage protégées par d’autres intempéries.

La serre filtre les rayons du soleil

serre-de-jardin

Durant la période estivale, la pire ennemie des plantes reste la chaleur. En utilisant une serre de jardin, les plantes sont à l’abri des agressions du soleil et peuvent, par conséquent, profiter d’un endroit agréable et aéré. Quelle que soit la serre utilisée, elle limitera l’impact des UV et favorisera la levée des semis. Une serre en verre, par exemple, réfléchira la lumière du soleil et minimisera l’impact des rayons sur les plantes. Les nuits d’été étant souvent fraiches, la chaleur conservée par la serre permet de maintenir une atmosphère ambiante et agréable. On constate généralement une variation de température de 10 à 20°C entre l’extérieur et l’extérieur. Cependant, même si la serre réduit l’impact de la chaleur sur les plantes, il reste indispensable de bien aérer. En effet, l’objectif premier d’une serre consiste à conserver la chaleur. De ce fait, une serre mal aérée ou close pourrait étouffer et tuer les plantes.

Une barrière contre les nuisances

Avec le retour des beaux jours, les insectes sont également au rendez-vous. En été, les plantes fleurissent et attirent beaucoup d’insectes (pucerons, chenilles…). En disposant les plantes potagères ou saisonnières dans une serre, elles seront moins exposées aux attaques des petites bestioles. Cela n’empêche pas cependant de pulvériser régulièrement les plantes d’insecticides et pesticides afin de minimiser les risques. Protégées des fortes températures, les plantes seront aussi à l’abri des maladies, comme l’alternariose (maladie des tomates). Enfin, la serre empêche les petits animaux de dévorer les plantes potagères (rats, mulots, etc.).

Une meilleure hydratation

En dehors de la serre et sous un soleil écrasant, l’eau s’évapore rapidement et les plantes se déshydratent trop vite. Cela implique, par conséquent, un arrosage régulier des plantes. Or, dans une serre et avec un système d’arrosage efficace, les plantes ne seront plus victimes de déshydratation. La consommation d’eau des plantes et le taux d’humidité seront mieux gérés. En été, les orages peuvent être fréquents. En protégeant les plantes et les semis dans une serre de jardin, on peut être certains qu’ils ne mourront pas noyés. Les plantes tropicales et les arbustes fruitiers pourront alors s’épanouir en toute sécurité.

Posté par bricoleger à 16:25 - Permalien [#]

27 février 2014

Au printemps, quelles plantes dans ma serre de jardin ?

Avec l’arrivée du printemps, les plantes sortent de leur hibernation et il devient désormais possible de semer de nouvelles plantes, notamment dans un endroit protégé du froid comme la serre. Plusieurs fleurs et plantes potagères peuvent d’ailleurs être semées dès le début du printemps.

Cultiver sous serre au printemps

Le printemps commence généralement dès le début du mois de mars ou vers la mi-février. Bien que les températures soient encore assez basses, les premiers rayons de soleil apportent suffisamment de lumière et de chaleur afin de favoriser le développement des plantes sous serre. Cependant, certaines consignes doivent être respectées, notamment concernant la serre, afin que les semis puissent s’épanouir et fleurir en toute liberté. Pour les abris en vitre, il faut impérativement que les vitres soient nettoyées afin de laisser la lumière du soleil s’infiltrer. Lorsque le soleil est au rendez-vous, mieux vaut aérer la serre autant que possible pour une meilleure ventilation des plantes.

legumes

Les fleurs

Il existe toute une liste de plantes que l’on peut semer sous serre dès l’arrivée du printemps pour une floraison optimale durant la période estivale : les plantes annuelles (bleuets, giroflées, coréopsis, gaillardes, pétunia…) et vivaces (adonis, fuchsia, etc.). Il est toutefois préférable de semer les fleurs de manière échelonnée afin de profiter d’une longue floraison. Les bleuets, entrés dans la serre au mois de mars, fleuriront de mai à juillet tandis que les giroflées, plantées en mars, s’épanouiront de mai à juin. Les plantes à mettre sous serre devront, parallèlement, être choisies avec minutie, car chacune d’elle demande un entretien et un sol particuliers. Les bleuets et la lavatère, par exemple, ne s’épanouiront que dans une serre à 10°C minium et exigent une terre pauvre et légère alors que les giroflées apprécient un sol calcaire riche en débris végétaux (humus).

Les plantes potagères

Pratiquer l’horticulture sous serre au début du printemps est aussi envisageable. Mieux vaut cependant opter pour les légumes qui présentent les mêmes exigences pour une meilleure récolte. La tomate et le concombre, par exemple, poussent facilement sous serre. D’autres variétés de légumes peuvent toutefois s’ajouter à la culture sous serre. On distingue la courgette, le poivron, les petits pois, les carottes, les aubergines, les poireaux… Le melon ainsi que les tournesols sont à semer de préférence en avril tandis que les petits pois, les haricots et les carottes, une fois semés au mois de mai, profiteront davantage du soleil.

Posté par bricoleger à 15:58 - Permalien [#]

23 janvier 2014

Une serre de jardin pour faire face à l'hiver

Voilà bientôt un mois que l'hiver s'est installé et prend de plus en plus ses marques durant ces mois de janvier et de février.
 Pour les férus de jardinage que nous sommes, impossible de laisser l'hiver nous empêcher de nous occuper de nos chers fruits et légumes. D'autant plus qu'une fois qu'on a goûté aux fruits et légumes "maison" et surtout de saison, il est parfois difficile de retourner faire ses emplêtes au supermarché. Pour éviter cela et mener à bien notre activité de jardinier, une serre s'impose.

Pourquoi une serre ?

Une serre permet de mieux gérer les conditions climatiques en mettant vos pousses à l'abri du vent, de la pluie ou encore des rayons du soleil.

Vous maîtrisez ainsi totalement la dose de lumière reçue par vos plantations, ainsi que leur approvisionnement en eau et air extérieur.

Vous pouvez ainsi jouer un peu sur les saisons, même s'il reste préférable de cultiver les fruits et légumes aux saisons souhaitées.

Quel type de serre ?

Il existe plusieurs tailles de serre afin de convenir à tous les types d'exploitation. Pour un jardinier qui a une activité digne d'une exploitation agricole, les serres tunnel seront parfaites. Mais pour les « jardiniers du dimanche », appellation utilisée pour les personnes qui jardinent à titre de loisirs, une serre bien plus petite sera suffisante. Si vous avez une culture relativement importante et que vous souhaitez tout cultiver sous serre, prenez une serre de plusieurs mètres carrés. Par contre, si vous avez peu d'espace, voire même seulement un balcon ou une terrasse, vous pourrez trouver dans le commerce des mini-serres de jardin.

Quel emplacement ?

Pour être efficace, la serre doit se trouver à un endroit bien exposer à la lumière. Elle doit donc être située à une distance suffisante de toute structure ou végétation qui pourrait faire ombre.

Mais il n'est pas recommandé non plus d'installer la serre dans un endroit trop vide : trop de vent entraînerait une importante déperdition de chaleur.

Quels légumes récolter ?

Même si avec une bonne gestion générale toute type de légume peut être récolté sous une serre, il est toujours préférable de commencer par tester les plantes qui s'épanouissent facilement dans ses conditions. On compte les plantes aromatiques (origan, thym, persil, etc) ainsi que la salade, les tomates (des serres spéciales tomates existent d'ailleurs), mais aussi des poivrons, des oignons, des radis et des concombres. En un mot, les crudités, principalement.

 

 

Posté par bricoleger à 15:40 - Permalien [#]

09 décembre 2013

Comment bien isoler du froid et de la pluie mon abri de jardin en bois ?

L’abri de jardin en bois, un espace malin !

Servant généralement à entreposer différents objets tels que le matériel de jardin et divers outils plus ou moins encombrants, l’abri de jardin s’avère un espace de rangement idéal. Aussi, pour optimiser la durée de vie de cet endroit qui se trouve habituellement au fond du jardin, il est indispensable de l’entretenir telle un véritable espace de vie. Il est ainsi judicieux de miser sur une isolation parfaite contre les intempéries.

La lasure, votre meilleure alliée.

La lasure ne sert pas qu’à colorer le bois, elle se révèle également indispensable pour le protéger des agressions diverses, notamment de la pluie et du froid. La lasure est un élément clef pour préserver l’aspect naturel du bois malgré les intempéries. Il est bon de savoir que la lasure composée de solvants est idéale pour travailler sur des surfaces plus ou moins importantes.

abri_jardin_bois


L’application de la lasure.

Avant d’étaler la lasure au rouleau ou au pinceau, en prenant bien soin de respecter le sens des fibres du bois, il faut passer par la phase préparation. Pour le bois extérieur, on doit commencer par la préparation de la surface à travailler. Pour ce faire, il suffit de poncer le bois avec un abrasif à grain moyen. Pour les bois toniques, il faut les rincer avec de l’alcool à brûler, puis les faire sécher avant de les poncer avec un abrasif à grain moyen. Dans le cas d’un bois déjà lasuré, un égrenage soigné est indispensable. Si la finition précédente a cédé face à l’humidité ou au temps, il est nécessaire de décaper avant toute chose. Après avoir passé le produit spécifique au pinceau, attendez quelques minutes avant de gratter avec une spatule, de brosser la surface traitée, de rincer à grande eau et de laisser sécher. L’étape du décapage est également valable avant de travailler du bois peint ou vernis. Quel que soit le type de bois, il faut terminer le traitement par un brossage, un dépoussiérage et enfin y appliquer un produit antigrisaillement pour une finition optimale. Pendant la phase lasure, il faut penser à égrener (bien poncer, sans forcer, brosser et dépoussiérer) entre deux couches pour une meilleure adhérence. Veillez également à travailler sur du bois sec pour de meilleures résultats.

Posté par bricoleger à 14:08 - Permalien [#]


15 novembre 2013

Cet hiver, travaillez dans votre jardin

Pendant l’hiver, on n’aime pas trop s’occuper du jardin même si les travaux de jardinage ne sont pas nombreux. Toutefois, ils n’en sont pas moins importants. Entretenir le jardin en hiver vous garantit un espace vert prêt à resplendir au printemps et tout au long de l’année. 

Dans le jardin

jardin-hiver

Durant l’hiver, il est conseillé d’installer les protections des plantations à l’aide d’un paillis et d’un voile d’hivernage, notamment les massifs. Les cendres de cheminée sont bien pour les massifs et les arbres fruitiers. Riche en oligoéléments et en potasse, les cendres leur donne un coup de pouce. L’hiver est une période idéale pour tailler les rosiers. C’est également le moment de travailler le sol en profondeur.

Dans le potager

L’hiver est la saison pour récolter les endives. Durant la saison morte, il faut penser à préserver les légumes en paillant soigneusement entre les rangs. Pour préparer les cultures, il faut pensez également à ajouter une couche de compost. En revanche, il ne faut pas bêcher trop profondément, ni de retourner totalement la terre. Hors gel et neige, il est préférable d’ajouter quelques binages légers afin d’aérer le sol.

Mais pour protéger au mieux votre potager, rien de tel qu'une serre. Des mini-serres jusqu'au serre de professionnels, vous devrez certainement trouver celle qui correspond à la taille de votre potager ;).

Sur le balcon ou la terrasse

bureau_de_jardin

Lors de la période de froid, il faut penser à mettre les plantes d’extérieur à l’abri de la neige mais aussi du courant d’air. Les voiles d’hivernage sont le mieux adaptées car elles les protègent tout en les laissant respirer. Préserver également les pots de fleurs sur les rebords de vos fenêtres. Pour protéger vos plantes, vous pouvez utiliser des voiles d’hivernage, du papier à bulles, du carton épais, ou bien des feuilles mortes.

Pendant l’hiver, pensez aussi à entretenir vos allées en enlevant les mauvaises herbes régulièrement. C’est aussi le moment idéal pour la taille d’entretien des arbres.

Enfin, si vous souhaitez un endroit calme pour vos travaux de bureau, vous pouvez construire un bureau de jardin. Tout comme un chalet, il s'agit d'une construction en bois aménageable en pièce de travail. Vous pourrez ainsi faire vos comptes ou écrire votre prochain livre dans un endroit paisible, chaleureux et à deux pas de la nature.

Posté par bricoleger à 14:22 - Permalien [#]

11 octobre 2013

Entretenir ses constructions en bois

Malgré l’abondance des matériaux de construction ultra modernes sur le marché, le bois reste l’un des plus choisis parmi tous les matériaux quand il s’agit de construire une maison ou un chalet. Mais de nos jours, la réputation du bois risque de descendre en flèche, car nombreux d’entre nous pensent qu’il est difficile d’entretien. Et pourtant, c’est faux !

L’entretien des constructions en bois

Eh oui, contrairement à ce que certains croient, le bois est un matériau pas trop compliqué à entretenir. Il suffit d’avoir une bonne notion pour le faire, et surtout avoir les bons matériels entre les mains pour cela. Il existe deux types d’entretien pour les maisons et les chalets en bois :

construction_bois

L’entretien régulier

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une suite de tâche à faire à un intervalle de temps régulier. On commence tout d’abord par l’intérieur en utilisant des produits spéciaux pour bois comme la cire ou les produits de vitrification. Pour ce qui est de l’extérieur, l’entretien d’une construction en bois peint est certes plus difficile, mais on ne le fait toutefois que tous les cinq ans.

Mais avant de passer à l’entretien, il faut aussi savoir certaines choses concernant le bois. Par exemple, il faut tenir compte que le bois exposé au soleil tout au long de l’année est patiné par le soleil, chose positive toutefois, car cela lui donne un style particulier. Il est donc nécessaire d’utiliser des produits spécifiques que l’on trouve dans les magasins de bricolage pour l’entretien d’une façade en bois qu’elle soit brute ou recouverte de peinture.

L’entretien poussé

Bien que les bois commercialisés aujourd’hui pour la construction soient préalablement traités pour garantir une certaine qualité, il est toutefois nécessaire d’effectuer un entretien poussé et ponctuel bien que cela ne soit pas obligatoire. Le but avec l’entretien poussé du bois, c’est de permettre à ce dernier de conserver son aspect et son éclat d’origine. Pour cela, pas grand-chose de compliquer, il suffit juste d’appliquer sur toutes les façades de la construction en bois une ou deux couches de lasure ou de vernis. Grâce à cette couche de protection, le bois ne risque plus d’être transformé par les intempéries (vent, pluie, neige…). Mais en plus du vernis et de la lasure, il existe également d’autres produits à utiliser lors de l’entretien poussé, comme les huiles spéciales pour bois qui sont plutôt destinées à une catégorie particulière de bois dit exotique.

Posté par bricoleger à 14:25 - Permalien [#]

10 juillet 2013

Les différents types de tondeuse

Lorsqu’on a une jolie pelouse, avoir une tondeuse devient indispensable pour l’entretenir. Il existe de nos jours 3 grandes catégories de tondeuse à gazon qui sont :

 

La tondeuse manuelle

Elle se compose de lames hélicoïdales qui coupent l’herbe au fur et à mesure que l’utilisateur pousse l’appareil. Pour avancer, il dispose de 2 roues. Cette tondeuse est la moins chère sur le marché (moins de 100€) et elle est idéale pour entretenir les pelouses ne dépassant pas les 250m². L’inconvénient principal c’est qu’il faut la pousser sur toute la surface de la pelouse par deux fois : la première pour couper et la deuxième pour nettoyer.

 

La tondeuse à essence

Aussi appelée tondeuse thermique, elle est équipée d’un moteur 2 temps ou 4 temps. Elle se subdivise en deux sous-catégories à savoir les tondeuses auto-portées qui ressemblent à des petits caddy avec siège et volant et les tondeuses auto-tractées qui sont équipés de roues pour faire avancer la machine. Les autoportées sont les plus adaptées pour tondre les vastes surfaces au-delà de 1500m² tandis que les auto-tractées conviennent pour les pelouses allant de 600m² à 1500m². Il existe aussi des tondeuses à essence à coussin d’air idéal pour tondre jusqu’à 400m² de gazon. Les tondeuses thermiques sont parmi les plus chers sur le marché mais on en trouve à prix abordable. La fourchette varie entre 75€ à plus de 1000€.

 

La tondeuse électrique

Elle peut être avec ou sans fil et leur principal avantage c’est qu’elle fait le travail en un seul passage. Elle commence par avaler les herbes qui dépassent, ensuite les broies très finement et les ressort pour servir d’engrais au gazon. Plus besoin de ramasser ensuite. La tondeuse électrique peut être soit équipée d’un coussin d’air soit de 4 roues pour avancer. Elle coûte entre 20€ à 500€ selon les modèles.

Posté par bricoleger à 11:37 - Permalien [#]

11 juin 2013

Cet été pensez à la tonnelle

C'est quoi une tonnelle ?

 

une tonnelle c'est une sorte de grande tente ou vous pourrez vous abriter en toute sérénité. elle est aussi souvent utilisé pour les mariages et sa couleur dominante est le blanc. On peut parfois la confondre avec une pergola mais sa caractéristique est qu'elle est en tissus..

L'utilité

La tonelle protège du soleil, car cette été risque d'être chaud et la tonnelle permet de s'abriter à l'ombre tranquillement. Un autre avantage est le fait qu'elle soit assez grande pour les repas de famille et les sieste en dessous !

Posté par bricoleger à 11:36 - Permalien [#]

22 mai 2013

Les abris de jardins en bois

Il existe de nombreux matériaux pour un abris de jardin, cependant le bois est le matériaux le plus naturel qui permet à l'abris de ne pas dénoter dans votre jardin.

le bois

C'est un matériau noble et naturel. Si vous souhaitez un abris de jardin qui sera naturel choissisez ce matériau. il permet aussi de passer innaperçu dans un jardin, plus que celui en métal.

 

L'abris

L'abris de jardin bois, à des caractéristique simmilaire aux autre matériaux. Les tailles et le metre cube peuvent être aussi important. Vous pouvez stocker tout ce que vous souhaitez à l'intérieur. Des vélos, bois pour la cheminée, et même selon la taille vous pouvez en faire votre coin personnel. 

1504-5412-large

L'abris de jardin à plusieurs fonctionnalités et vous permet d'avoir un jardin rangé.

Posté par bricoleger à 11:15 - Permalien [#]